Lutte contre l’Ebola

L'objectif de dons pour ce projet est 11 000€
100% complété/0€ Restant
Faites un don

En 2014 l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déclare l’épidémie Ebola dans l’ouest de l’Afrique. La Guinée, le Libéria et la Sierra Leone sont touchés. Et l’épidémie se propage rapidement.  Notre partenaire Mission Philafricaine (MPA) nous demande de l’aide.

Ebola ?

En mars 2014, les premières victimes ont été découvertes en Guinée. N’ayant jamais eu ce virus en Afrique de l’Ouest, et vu le faible état du système de santé, le virus se répand rapidement en Guinée et dans les pays avoisinants, le  Liberia et la Sierra Leone. Le  virus Ebola provoque une maladie aiguë et grave, souvent mortelle, si elle n’est pas traitée. Les principaux symptômes de la maladie sont des fièvres. La maladie peut évoluer en jaunisse, délires, convulsions, hémorragie sévère, coma. Le virus se transmet par contact direct. Il est alors important de se protéger contre les fluides corporels (sangs, urine, selles, …)

Rapidement la communauté internationale a été mobilisée pour combattre cette maladie létale, pour laquelle il n’existe pas encore de traitement, ni de vaccin homologué. Des centres de prise en charge et de quarantaine ont été organisés, la sensibilisation de la population s’est mise en place, la logistique nécessaire est venue en aide, …

Que fait Solidarité Protestante ?

Depuis de nombreuses années Solidarité Protestante travaille avec la MPA à Macenta, au cœur de l’épidémie. Notre partenaire nous a demandé de l’aide dans cette crise.

Ensemble avec nos partenaires européens (Tavola Valdese, AME Belgique et Sel Projets), nous avons soutenu le Centre Médical pendant cette période :

  • Sensibilisation de la population : La population est effrayée et beaucoup de fausses idées sont véhiculées : (les « blancs » sont la cause d’Ebola, négation de l’existence de la maladie, …) En l’absence de traitement adéquat, la sensibilisation aux facteurs de risques et la connaissance des mesures de protection sont les seuls moyens d’arrêter cette épidémie.
  • Appui au Centre Médical : Le centre médical n’est pas équipé pour une telle épidémie. Des investissements dans l’infrastructure (centre de triage, rénovation de certains bâtiments, achat de motos pour les campagnes de sensibilisation…) et dans le matériel médical sont indispensables (matériel de protection, matériel médical comme des thermomètres, stéthoscopes, ….).

Guinée sans Ebola 

Après presque 2 ans, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré la fin de l’épidémie. Au total 4.806 personnes y ont laissé la vie et 3.804 personnes ont été guéries. Notons toutefois que depuis le 29 novembre 2015, aucun cas d’Ébola n’a été enregistré en Guinée.