Les Filles-Mères au Rwanda

Situation

Au Rwanda, 39,1% de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté et n’a pas accès à un enseignement complet. En conséquence, l’Enquête Démographique et de Santé au Rwanda de 2014-15 a observé une croissance exponentielle du nombre de filles-mères. Confrontées à la précarité qu’engendre ce genre de circonstances, ces jeunes filles sont alors généralement soumises au rejet social et n’ont plus accès aux droits sociaux, ceci ne faisant qu’aggraver la situation.

 

Que fait Solidarité Protestante ?

Dans une agglomération pauvre du secteur Rubengera, Solidarité Protestante soutient TUJYINAMA et DUHINDURUBUZIMA qui prennent actuellement en charge 57 filles-mères et 25 prostituées. Ces organisations ne concentrent pas seulement leurs efforts sur l’accompagnement psychosocial de ces femmes mais ont décidé de s’attaquer aux causes du problème à travers des formations en couture et culture de légumes et à travers des tontines (groupes collectifs de crédit et d’épargne). Ces apprentissages ont des retentissements à différents niveaux, car elles offrent :

  • un espace d’échanges, un moyen d’épanouissement et d’intégration sociale pour les filles-mère
  • l’opportunité à ces jeunes filles de pourvoir aux besoins de leurs familles
  • un exemple de développement socio-économique à la population environnante,    qui pourrait à son tour s’organiser autour de coopératives, associations, etc…

TUJYINAMA et DUHINDURUBUZIMA voient donc en ces femmes stigmatisées l’opportunité d’impacter positivement toute une communauté.

 

Concrètement

Ces associations ont besoin de soutien dans :

  • l’achat du matériel de couture et des fournitures
  • l’achat des semences et des engrais
  • la location des salles pour les ateliers
  • la location des champs
  • le salaire des formateurs

En 2017, nous comptons soutenir à Gitikinini, dans le secteur de Rubengera, ces organisations et leurs projets pour 10,000 €.