Les filles de Gitega

L'objectif de dons pour ce projet est 10 000€
10% complété/9 000€ Restant
Faites un don

Gitega, deuxième ville du Burundi, notre partenaire African Revival Ministry recueille des jeunes filles  qui ont été victimes. Les filles sont accueillies dans le centre d’accueil d’ARM pour une durée d’un an. L’objectif est d’aider ces jeunes filles à surmonter leurs traumatismes et à entamer un parcours de réintégration.

Les Filles de Gitega

Burundi est un des pays le plus pauvre et densément peuplé du monde. Depuis la guerre en 1993, le pays connais des nombreux d’orphelins, enfants et jeunes vulnérables. Un de problèmes est la violence faite aux femmes et jeunes enfants. Pour fuir la pauvreté et foyer non-protégé,  beaucoup de jeunes filles quittent l’école précoce. Elles deviennent les victimes de violences, ont vécu une grossesse précoce, ont été exploitées comme filles de ménage ou dans la prostitution.

Que fait Solidarité Protestante ?

Solidarité Protestante, ensemble avec son partenaire African Revival Ministries (ARM), veut prendre en charge ses enfants. Nous avons deux programmes dépendant de l’âge.  Un accompagnement dans un centre est prévu pendant 1 an. Entre-temps, des démarches sont effectuées pour qu’au terme de l’année, les filles puissent retourner vivre dans leur famille ou dans une autre famille.

Pour les plus jeunes, de 5 à 14 ans, une grande priorité est qu’elles reprennent le chemin de l’école. La plupart d’entre elles sont donc réinscrites à l’école primaire.

Les adolescentes qui ont plus de 14 ans sont le plus souvent orientées vers une formation professionnelle sur des métiers générateurs de revenu et sont aidées financièrement pour démarrer leur activité.

Pour prévenir tant que possible les violences sexuelles, les grossesses précoces, la prostitution et la propagation du VIH/SIDA, des séances de sensibilisation sont organisées pour ces jeunes filles encadrées par le centre d’accueil ainsi que dans les écoles (60 au centre et 2500 dans les écoles).

De cette manière, les filles auront les outils en main pour améliorer leur situation, se prémunir des violences et retrouver une vie digne.