UPDATE : APPEL URGENCE INDE

Le Kerala a été confronté aux pires inondations depuis plus d’un siècle après avoir connu des pluies de mousson exceptionnellement élevées en juillet et août. Dans un appel à la télévision nationale, le Ministre en charge du Kerala a demandé à tout le monde d’aider l’état du Kerala à soutenir les personnes touchées par les inondations et à aider à la reconstruction.

Lors de l’évaluation des besoins d’EFICOR, l’équipe a visité les villages, ils ont trouvé de nombreuses maisons et des communautés qui sont encore sous les eaux. Au fur et à mesure que le niveau de l’eau baisse, les familles retournent chez elles pour commencer le long processus de restauration et de reconstruction de leurs maisons. Dans certaines régions, les eaux ont baissé, mais elles ont laissé des dommages importants. Chaque maison est couverte de boue, les installations électriques ont été détruites, les meubles et les effets personnels ont été endommagés par l’eau, et la zone est jonchée d’ordures et de débris végétaux. Les eaux ont provoqué la fissuration de certaines maisons, l’effondrement des murs, la destruction de la végétation et la ruine des cultures de plantes. Alors que l’électricité a été restaurée à certains endroits, d’autres sont sans électricité depuis le 14 août.

Beaucoup ont commencé à rentrer chez eux après avoir quitté les lieux de refuge pour récupérer ce qu’ils peuvent, en séchant leurs matelas, leurs livres et leurs vêtements au soleil, en essayant de nettoyer leurs vêtements et en ramassant la boue de leur maison. Beaucoup d’entre eux retournent dormir dans les lieux de refuge, en partie parce qu’il n’y a pas d’eau potable et parce que l’eau stagne à l’extérieur de leurs maisons. Ces camps se trouvent souvent à environ 10-20 km de leurs communautés et ils utilisent le service de bus local ou les taxis privés, qui facturent 500 roupies par trajet jusqu’à leur maison.

 

Vous trouvez un état des lieux complet (en anglais) ici.  

 

Laisser une réponse