La CBCA : une lutte acharnée contre le VIH.

Dans le cadre des 40 ans, Solidarité Protestante envoie chaque mois un mail spécial.

Aujourd’hui nous avons l’honneur de vous présenter Isaac Muyonga, Directeur du Département de la Santé de la Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique (CBCA) en RDC.

 

Visite du staff médical prenant en charge le dépistage volontaire.

En quelques mots, pouvez-vous présenter votre organisation ?

L’ Eglise CBCA, fondée en 1927, est présente dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema, Orientale, Katanga et à Kinshasa. Elle compte près de 450.000 membres et 540 pasteurs ordonnés.

Plusieurs projets ont été lancés : écoles, enseignements médical, centres d’éducation des jeunes et adultes, hôpitaux, centres hospitaliers et de Santé, … La CBCA a aussi deux Instituts Bibliques, de nombreux plans de développement socio-économique et un programme de lutte contre le VIH/Sida.

 

Depuis combien de temps êtes-vous en partenariat avec Solidarité Protestante ?

Nous sommes en partenariat depuis Janvier 2003. La CBCA étant de confession protestante, il nous semblait important de partager les mêmes valeurs avec notre partenaire dans le domaine de la santé.

 

Centre de Santé approvisionné en médicaments par Solidarité Protestante.

Dans quels domaines avons-nous collaboré durant ces 40 ans ?

Pendant ces 14 ans de partenariat, nous avons unis nos forces dans la lutte contre le VIH. Ce projet a couvert différents domaines : prévention, dépistage, traitement des infections opportunistes et prise en charge socio-économique des personnes affectées.

 

Quels sont vos souvenirs les plus difficiles ?

La RDC souffre d’une mauvaise image. Ses réalités locales sont très spécifiques et le contexte d’insécurités rend les choses difficiles. Et si dans certains pays il est possible d’aller superviser à 150km et revenir le soir, ce n’est pas le cas içi. Les distances sont plus grandes, il faut prendre l’avion et se faire loger car il est impossible de faire l’aller-retour dans une même journée. Nous avons dû faire beaucoup d’efforts pour rassurer nos partenaires et les sensibiliser aux  particularités du pays.

 

Avez-vous un témoignage personnel à nous partager ?

Au début du programme, j’avais une mauvaise attitude envers une personne vivant avec le VIH. Au fil du temps, ma perception a changé. C’est un être humain, et comme tout être humain, sa dignité doit être respectée.

 

Campagne de sensibilisation contre le VIH parmi les élèves.

Quelle est votre plus belle expérience? Pensez-vous continuer cette coopération dans le futur ?

Solidarité Protestante a créé beaucoup d’occasions d’échange d’expériences entre ses partenaires en Afrique, ce qui a permis d’apprendre des uns et des autres. Nous sommes vraiment satisfaits de ce partenariat et désireux de le poursuivre.

 

Avez-vous une anecdote à nous raconter ?

En 2004, suite aux campagnes de sensibilisations menées par la CBCA, plusieurs chrétiens ont fait le test dans un de nos centres de dépistage et certains étaient séropositifs. Au cours d’une réunion, il a été demandé à la CBCA d’expliquer pourquoi elle avait apporté le VIH au sein de l’église. La CBCA a répondu qu’elle ne l’avait pas apporté : le VIH y était déjà et il fallait le combattre et faire de la prévention. Les mentalités doivent changer.

Laisser une réponse